Pays partenaires :

accueil site > Partenariats Erasmus+ > Routes du Bleu en Europe ... > Bleue, la route de la Paix en Roumanie

Bleue, la route de la Paix en Roumanie
mardi 5 avril 2016
Version imprimable de cet article Version imprimable

Voronet {JPEG}

Nous traçons en Roumanie une route entre Iasi et le Nord de la Moldavie, entre les oeuvres du fabuleux artiste profane Sabin Balasa et celles des peintres anonymes de la terre sacrée de Voronet. Ces oeuvres se rejoignent par la couleur bleue de leur même toile de fond.

L’arrière-plan est toujours imaginé comme bleu, soit qu’il s’agisse de personnages mythologiques ou légendaires conçus par Sabin Balasa sur le bleu infini de la Salle des Pas Perdus de l’Université Alexandru Ioan Cuza de Iassy, soit qu’on parle de personnages historiques et bibliques conçus par l’artiste médiéval anonyme du bleu de Voronet, dans les monastères du nord de la Moldavie.

La Salle de Pas Perd­us Iassy {JPEG} Sur cette route historique et légendaire l’homme veut en même temps trouver une paix profondément intérieure et placer ce sentiment à l’échelle du monde, un monde de la Paix pour tous. La route du Bleu devient donc, pour chacun, la route de la Paix, là où l’homme se retrouve avec l’Autre, homme ou Dieu.

peinture Sabin Balas­a {JPEG}

Dès les premiers instants de son existence sur la terre, l’homme leva les yeux vers le ciel. Pourquoi ?
À cette question, on pourrait répondre qu’il a voulu revenir à son lieu d’origine. Le Bleu, couleur du cosmos.
Toute l’existence de l’homme se passe entre ces deux limites qui, semble-t-il, parfois se confondent : la terre et le cosmos.

Maison bleue {JPEG}
La terre est l’univers cognoscible, le cosmos, l’espace qui lui donne sens et unicité. La terre est le foyer, l’espace profane ; le ciel définit l’ aspiration à la perfection, à l’espace sacré du cosmos.
Les limites de la connaissance étaient, écrit Immanuil Kant, « Le ciel étoilé au-dessus de moi, la loi morale en moi… » De nos jours, plus que jamais, ici et n’importe où dans le monde, l’homme aspire fortement à un espace/temps de la paix intérieure, où rencontrer ses semblables et éprouver ensemble ce sentiment essentiel, ces symboles qui définissent l’homme. Le bleu, c’est en même temps un désir, un espoir et une envie de vivre dans la beauté, la vérité et dans le bien qui définissent l’homme. C’est l’une des merveilles du monde.

Commentaires
    Il n'y a pas de commentaires.

Modération du forum

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)