Pays partenaires :

accueil site > Partenariats Erasmus+ > Les chemins du bleu en Europe > Histoires Bleues > C’est d’un champ de chicorée que le jardin bleu de Bégoux a surgi.....

C’est d’un champ de chicorée que le jardin bleu de Bégoux a surgi.....
samedi 10 juin 2017
Version imprimable de cet article Version imprimable

JPEG - 138.2 ko

Comment le public d’adultes invités à ce jardin par l’association Paysage et Patrimoine sans frontière pouvaient-ils ne pas se laisser séduire par la couleur bleue, devant la chicorée ? Au rythme du soleil, cette plante sauvage qui fleurit et s’ouvre, bleu foncé le matin, pâlit à midi et se referme, blanche, le soir. On la surnomme la "fiancée du soleil ".

Ovide, dans les Métamorphoses évoque la légende d’Elytra, une jeune fille amoureuse du Soleil mais que celui-ci abandonne. Transformée en fleur de chicorée, pour suivre d’un regard mélancolique son bien-aimé tourné vers le ciel. C’est ainsi que tout est devenu bleu dans le jardin de Bégoux. Plantes à fleurs bleues telles que delphiniums , hysopes , lavandes, sauges , fétuques , avoines , bourraches ou plantes qui produisent du bleu comme le pastel , ont proliféré dans ce jardin qui est devenu un lieu de rencontre et d’échange, entre bénévoles, services civiques, jeunes adolescents d ’un Centre d’accueil , écoliers selon les jours de la semaine …

JPEG - 370.5 ko
JPEG - 201 ko

L’atelier "Si je te dis bleu " a été animé par Monique Malique, présidente de l’antenne de l’association Paysage et patrimoine sans frontière à Bégoux et Fabienne Spinosa, tisseuse et coloriste. L’ atelier a été suivi le dimanche 4 juin 2017, par 12 adultes.

À l’énoncé du début de la phrase "Si je te dis bleu", les bleus ont fusé, comme sortis d’un chapeau, ont éclaté et se sont répandus sur les carnets
- bleu jean
- bleu chicoré
- bleu bidon
- bleu nuage
- bleu transparent
- bleu carte bleue
- bleu parasol bleu
- bleu ciel
- bleu violet
À partir de cette réserve de mots, on découvre l’univers de la laine teinte de bleu, avec Fabienne Spinosa , tisseuse et coloriste. Comme par enchantement, elle a entraîné tout le monde dans l’univers de la teinture en bleu. La palette de mots pour dire le bleu s’est ainsi augmentée de nombreuses nouvelles nuances de bleu.

JPEG - 270 ko
JPEG - 442.2 ko

On a pu remarquer de nombreux visiteurs du jardin qui se sont attardés autour de cet atelier ouvert et se déroulant dans le jardin. Une grande affluence de visiteurs - une centaine - ont déambulé dans le jardin au moment des activités présentant les plantes tinctoriales, avec une attention soutenue pour cette plante mystérieuse qu’est le pastel dont la production a fait la renommée du pays de Cocagne.
Cet atelier a également été suivi vendredi 2 juin par 25 élèves du CP-CE1 de l’Ecole Maurice Faure de Bégoux, accompagnés par leur enseignante Céline Lagane. Le bleu interroge, séduit et continue à faire des adeptes….

Monique Malique, association Paysage et Patrimoine sans frontière , Bégoux, FR

Commentaires
    Il n'y a pas de commentaires.

Modération du forum

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)