Pays partenaires :

accueil site > Partenariats Erasmus+ > Les chemins du bleu en Europe > Projets bleus des partenaires > L’Université Populaire La Sorgiva : notre bleu

L’Université Populaire La Sorgiva : notre bleu
vendredi 5 février 2016
Version imprimable de cet article Version imprimable

JPEG - 268.1 ko

Universitè Populaire « La Sorgiva » son prénom, Association de promotion sociale est son nom de famille.
Elle veut valoriser la culture dans ses multiples aspects, en confrontant les différentes cultures, suivant les modalités didactiques de l’éducation permanente.
Nous essayons au moyen de la culture et de la socialité de contribuer à résoudre le problème de la marginalisation des personnes âgées et de gens de cultures différentes et de différent niveau de culture.
Convaincus que l’éducation soit un bien partagé nécessaire à la démocratie, nous promouvons des actions visées à accéder aux connaissances et à savoir les utiliser de façon pertinente et significative.
Apprentissage, capacité de lecture et de compréhension sont donc de moyens de participation et d’inclusion dans la société.
La valeur de la connaissance, même si non liée à des avantages pratiques ou à un profit mesurable est nécessaire pour enrichir à l’intérieur les personnes et à améliorer la vie en commune.

La contribution que « La Sorgiva » prévoit de présenter au Projet « Les chemins du bleu en Europe », son bleu est celui des eaux et des cieux.
La zone géographique de référence est la Vallée du Pô, la plus riche en eau de _ l’Italie : parcourue par le grand fleuve Pô et par ses affluents, parsemée de lacs subalpins, chauffée par des sources thermiques, comprise entre deux mers, la mer Adriatique, mer d’Europe et la mer Ligure, golfe de Poètes.
À l’abondance d’eau elle doit la naissance de sa civilisation, les caractéristiques du paysage, l’économie florissante, son bien-être, tel à permettre le bâtiment de cathédrales, de châteaux, de palais, de villas et jardins.

JPEG

Le programme des trois ans que nous verra engagés dans le Projet Européen à travers des ateliers, des visites, vont offrir la possibilité de découvrir, apprécier et faire connaître les trésors de notre patrimoine naturel et artistique.
Et puisque dans les voies d’eau se reflètent les cieux, ces cieux “si beaux quand ils sont beaux”( en paraphrasant le grand écrivain A. Manzoni, un des pères de la langue italienne ) on voudrait admirer dans les coupoles peintes par Correggio, Parmigianino, Mantegna, Giotto ou les rappeler dans les poèmes de la Divine Comédie, ou les rapprocher par la philosophie, ou les interroger dans les arcanes symboles du Tarot, ou jeter un regard sur le mystère du cosmos.

Ce seront des ateliers de philosophie, d’histoire de l’art, de littérature, de géographie, d’astronomie, de musique ; seront conférences, rencontres avec des écrivains, artistes, visites à lieux d’art, ateliers.
De plus de cette année on coopérera avec la conseillère à la parité des opportunités et l’Association « Diversement égales » pour l’intégration des femmes migrantes et leurs enfants et continuera à travailler avec les hôtes du Centre diurne communal, personnes très âgées mais qui conservent encore certaines capacités et surtout l’envie de les maintenir et le désire d’être impliquées dans des simples activités.

JPEG JPEG

Trois piliers soutient « La Sorgiva » culture, socialité, volontariat. Ce projet nous donnera un quatrième pilier : le courage d’un envol (mesuré ) dans le bleu.


Boniburini Naire, Di Nisio Luciana, Università Popolare "La Sorgiva", Montecchio Emilia, IT

Commentaires
    Il n'y a pas de commentaires.

Modération du forum

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)