Pays partenaires :

accueil site > Archives > International > GRUNDTVIG > Breaking the barriers > Etapes de breaking the barriers > 28- 29- 30 Mars 2011 Bacau Centre George Apostu RO Quatrième Réunion (...)

28- 29- 30 Mars 2011 Bacau Centre George Apostu RO Quatrième Réunion internationale du partenariat. Breaking the barriers.
vendredi 25 mars 2011
Version imprimable de cet article Version imprimable

Réunion internationale du partenariat. Visite du Centre George Apostu à Bacau.

La réunion a permis d’échanger et de se mettre d’accord sur la maquette définitive du livre collectif.

Grâce à la qualité du Centre George Apostu, les apprenants français ont vécu une expérience internationale inoubliable.

- Ils ont pu "toucher du doigt" la culture roumaine, en appréciant une exposition d’art traditionnel .

GIF - 48 ko
GIF - 54.2 ko

L’art traditionnel roumain plonge au cœur des racines et de l’âme roumaine, brisant les barrières entre les générations et les cultures : cet art reste encore très et trop méconnu par les européens occidentaux.

- La visite des monastères moldaves de Neamtu, Agapia, et Varatec permettent de briser d’autres barrières, entre chrétiens catholiques et chrétiens orthodoxes, en rapprochant les chrétiens à travers les mêmes rituels religieux : ceux des fêtes de Pâques.

Casser les barrières ????

Dans l’avion qui nous emportait vers la Roumanie, je cherchais quel était pour moi « apprenante » le sens ou les sens de ce dispositif, car je crois que chacun se fait son film singulier à partir de l’histoire commune

Sans doute c’était déjà…..
Casser la barrière de mon ignorance de la Roumanie !
J’en avais une idée très vague et très scolaire ou encore, très liée à cet épisode terrible de l’histoire des Roumains je ne voyais que du gris encore du gris
Mais tout de suite ….Dans le Centre culturel George Apostu
J’ai admiré les gris lumineux des ciels, les blancs éclatants des sculptures du parc, les rouges des vêtements des danseurs, les musiques pétillantes joyeuses, les œuvres naïves aux murs, les bleus doux du fleuve, les oiseaux, les cygnes…
L’art populaire l’art contemporain l’environnement……Tout respirait l’espoir l’envie /le désir d’aller de l’avant

Juste après…Il fallait bien
Casser la barrière de la langue .des langues : le Roumain bien sûr, l’italien puisque nous avions des partenaires venus de Ravenne pour mettre la dernière main au livre commun « breaking the barriers » Mon inquiétude secrète était bien ….De ne rien comprendre, ou juste le minimum technique Certes, nous avions des traductrices, je ne doutais pas de leur compétence, mais comment allaient se nouer la vraie aventure humaine, sans que mon oreille apprécie la musique, que mon cerveau note les intentions…..Tous ces indices ténus qui fondent les véritables échanges, qui donnent une profondeur à la communication
Là encore…..
Le programme du premier jour dans les monastères autour de Bacau, à permis ce bain qui fût pour moi… déterminant. …….Aborder la Roumanie par son histoire de l’art sacré, ses peintres, ses sculpteurs, ses architectes, les bleus, les blancs des bâtiments, l’harmonie des lieux, les quelques phrases en Français, soigneusement choisies par des compagnons très cultivés et…..Juste regarder, se laisser séduire et traverser par la beauté …..
Michèle Gentelet, apprenante.

Participants

- FR : Aline Rutily et Michèle Gentelet
- IT : Simona Ciobanu, Liliana Turcanu et Elisa Bellettini
- RO : Maria Ignat, Doina Barbu, Gheorghe Popa, Mariana Popa, Dan Petrusca, Stefan Munteanu, Gheorghe Pascal, Mircea Marin


Commentaires
    Il n'y a pas de commentaires.

Modération du forum

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)