Pays partenaires :

accueil site > Archives > International > GRUNDTVIG > Langages du végétal en Europe > Histoires de végétal > Brad

Brad
lundi 25 août 2014
Version imprimable de cet article Version imprimable

JPEG - 144.7 ko

D’une perspective historique, le lexème brad - sapin - se retrouve depuis les temps les plus anciens dans le nom de plusieurs localités de Transylvanie : Brad, Brădet, Brazi, Răşinari. L’église de Brădet date du règne de Mircea cel Bătrân. Le nom brad a une large expansion en Roumanie, due au vaste territoire couvert de forêts de sapins des montagnes des Carpates.
Dans le folklore et dans la littérature populaire, des significations, des histoires et des légendes sont liées au sapin : sa jeunesse immortelle, sa grandeur, sa richesse, sa vitalité et son caractère protecteur entrent ainsi dans le mythe.

JPEG - 83 ko

La fonction de protecteur du sapin se reflète dans la croyance populaire : les branches placées à la base d’une maison protégent les habitants de tout danger ; cette coutume s’illustre aujourd’hui encore dans les zones de colline et de montagne. Les attributs bénéfiques du sapin se retrouvent aussi dans les coutumes de la Bucovine. Chaque printemps les bergers font un grand feu, sur lequel ils placent des branches de sapin ; à travers le nuage de fumée qui se forme, ils font passer tous les moutons de la bergerie, pour qu’ils soient protégés des dangers, pendant leurs déplacements dans les montagnes durant l’été.

La ville de Brad du département de Hunedoara est riche en histoire ; on y exploitait les minerais d’or et d’argent depuis l’Antiquité. Brad est la ville natale de l’une des personnalités du XIXème siècle qui ont milité avec énergie et dévouement patriotique pour l’évolution du peuple roumain : Ion Ionescu de Brad (1818-1891). Economiste, agronome, savant, membre de L’Académie Roumaine, cet écrivain a posé les bases des premiers cours d’agronomie, qu’il a inaugurés en 1842 à l’Académie Mihaileana. Sa personnalité est liée également aux débuts de l’enseignement économique et comptable du département de Bacău, établis en 1870, quand il a fondé, à Brad, L’Ecole pratique d’agriculture, une ferme modèle, conçue comme un mode de formation sociale.

JPEG - 133.1 ko

Dans la littérature, le sapin est présent dans les écrits roumains classiques et modernes, à travers une gamme variée de significations : la beauté et l’achèvement dans Le sapin de Vasile Alecsandri, la force et la vitalité du peuple roumain dans Le sapin de B. P. Hasdeu, la consubstantialité homme-nature dans La chanson du sapin de Lucian Blaga, l’emblème de la spiritualité roumaine dans le roman Baltagul de Mihail Sadoveanu, le « guérisseur » de la tristesse métaphysique dans La transfusion secrète de Marin Sorescu.


Mariana Craciun, Inspection scolaire du département de Bacău. Traduction en français : Georgeta Marinescu

Commentaires
    Il n'y a pas de commentaires.

Modération du forum

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)