Pays partenaires :

accueil site > Partenariats Erasmus+ > Les chemins du bleu en Europe, un nouveau partenariat stratégique (...)

Les chemins du bleu en Europe, un nouveau partenariat stratégique Erasmus+
vendredi 14 avril 2017
Version imprimable de cet article Version imprimable

JPEG - 99.2 ko

Le projet de partenariat stratégique "Les chemins du bleu en Europe : transversalité des apprentissages et transculturalité des langages 2016-2018" réunit jusqu’en 2018, sous la direction d’Aline Rutily pour l’association Paysage et patrimoine sans frontière à Saint-Germain-en-Laye, huit organismes européens différemment impliqués dans l’éducation des adultes et dans la formation des enseignants.

- Projets des partenaires
- Routes européennes du bleu
- Rencontres internationales
- Histoires de Bleu
- Dissémination du projet
- Missives bleues
- Transcultural Carpet Blue
- Un glossaire pour le bleu

Partenaires impliqués :
- le Centro Público De Educación De Personas Adultas Pablo Freire de Maracena Granada en Espagne, dirigé par Maria Josefa Lopez Montes
- Le Centro per lo Studio del Paesaggio et del Giardino, Fondazione Tagliolini de San Quirico d’Orcia en Italie dirigé par Paolo Naldi
- la Scuola Internazionale Studi d’Arte del mosaico e dell’Affresco de Ravenna, Italie, dirigée par Valentino Montanari
- l’Università Popolare La Sorgiva de Montecchio Emilia, Italie, dirigée par Naire Boniburini
- l’Agrupamento de Escolas Joao de Deus de Faro, Portugal, dirigé par Carlos Luis,
- le Centrul de Cultură George Apostu de Bacau, Roumanie, dirigé par Gheorghe Popa,
- l’association Arta Traditii Patrimoniu Fara Frontiere de Bacau, dirigée par Dorel Nistor,
- l’association Paysage et patrimoine sans frontière, Saint-Germain-en-Laye, présidée par Jean Soulier
Ce projet Erasmus + fait suite à un premier partenariat Grundtvig "Les langages du Bleu en Europe" déjà dirigé par Aline Rutily en 2009-2011 pour l’association PPSF. La commission Européenne lui avait décerné la rare note de 100/100, avec tous ses encouragements à poursuivre ce projet auprès des jeunes adultes !

Fort de ses résultats excellents, en particulier sur le plan de la méthodologie et des impacts pédagogiques, ce projet qui unissait la France à trois partenaires issus de l’Union européenne -ville de Ravenna en Italie, Inspection scolaire de Bacau en Roumanie, Centre culturel Beliaev de Faro au Portugal-, se prolonge aujourd’hui dans le partenariat stratégique Erasmus+ « Les chemins du bleu en Europe ». Il s’inscrit dans les récentes priorités européennes des projets pour la formation des adultes : rechercher de nouvelles méthodologies pour faire évoluer les compétences –clés et les qualifications des adultes. Il réunit 8 structures engagées dans l’éducation des adultes et une école secondaire.
La volonté commune du nouveau partenariat est, en effet, de :
- concevoir des pratiques éducatives innovantes et des échanges d’expériences pour l’acquisition des compétences clés, à partir de l’apprentissage transversal de la couleur bleue comme "fait social européen",
- améliorer et élargir les offres d’apprentissage de haute qualité adaptées aux adultes, notamment grâce à des approches pédagogiques axées sur les apprenants y compris les plus défavorisés, pour l’acquisition ou l’amélioration de leurs compétences-clés.
- motiver, à partir de cette coopération transculturelle, l’implication d’apprenants dans un ensemble d’activités où les technologies de l’information et de la communication sont utilisées de manière créative et valorisante, pour construire un carnet de route virtuel et collectif, qui tracera entre les partenaires "un itinéraire européen de la couleur bleue",

Le projet Erasmus + « Les chemins du bleu en Europe » ouvre ainsi un nouveau champ de recherche en Europe sur la couleur bleue, pose de nouvelles questions, par l’élaboration de parcours, ponts, routes et chemins, physiques et virtuels, entre les territoires et leurs cultures.

Aline Rutily Coordinatrice du partenariat stratégique Erasmus + « Les chemins du bleu en Europe »


JPEG Le projet "Les chemins du bleu en Europe : transversalité des apprentissages et transculturalité des langages 2016-2018" fait l’objet d’un financement de la part de l’Union Européenne.

Toute communication ou publication en relation avec ce projet, faite par l’association Paysage et Patrimoine sans Frontière ou par ses partenaires, sous quelque forme et par quelque moyen que ce soit, ne reflète que le point de vue de son auteur et ni l’Agence nationale ni la Commission ne sont responsables de l’usage qui pourrait être fait des informations contenues.

Commentaires
    Il n'y a pas de commentaires.

Modération du forum

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)