Pays partenaires :

accueil site > Partenariats Erasmus+ > Jardin sans frontière : une école pour développer les compétences -clés en (...) > Fiches pédagogiques > Petite fabrique de littérature au jardin 1. De l’exploration sensorielle à la (...)

Petite fabrique de littérature au jardin 1. De l’exploration sensorielle à la palette de mots
mercredi 5 septembre 2018
Version imprimable de cet article Version imprimable

JPEG - 43.4 ko

PROJET
Dans notre projet d’écriture, il s’agit d’utiliser les travaux de l’OULIPO pour stimuler l’imagination littéraire et « libérer la parole » des publics fragiles, en les articulant avec des activités plasticiennes au sein d’un « carnet de jardin ».
Le jardin est un territoire pour l’imaginaire littéraire où l’on crée une "palette de mots", un inventaire poétique élaboré à partir de l’approche sensible du jardin.

PUBLIC
- Cette piste de travail a été expérimentée et rédigée dans le Quinta Jardim do Lago de Funchal (Archipel de Madère, Portugal) avec des professeurs européens, dans le cadre d’une formation "entre pairs" qui s’est déroulée du 20 au 24 février 2018.
- Cet outil pédagogique a également fait l’objet d’une exploitation auprès de différentes publics : jeunes de la Mission Locale, élèves des écoles maternelles, élémentaires et collège de la communauté de communes Saint-Germain Boucle de Seine.
Consulter ces exploitations dans la rubrique "PROLONGEMENTS" (ci-dessous dans cette fiche)
Voir également les Herbiers sans frontière et les Carnets de jardin sans frontière réalisés par ces apprenants.

COMPÉTENCES CLÉS
- Maîtrise de la langue maternelle orale et écrite
- Sensibilité et expression culturelles
- Compétences sociales et civiques

OBJECTIFS
- Contribuer à une meilleure maîtrise de la langue en motivant l’écriture verbale, à travers l’usage d’outils de perception visuelles du jardin. Cette "palette" sera le vivier où puiser pour rédiger de petits textes écrits dans des carnets de jardin, individuels ou collectifs.
- Donner confiance, favoriser des situations de prise de parole où l’apprenant ose s’« s’exprimer » individuellement à partir de l’exploration du jardin.
- Développer des compétences sociales en travaillant par deux : dialoguer avec l’autre, réciter ou lire à tous son "inventaire poétique" du jardin.

JARDIN EXPLORÉ
Le Quinta Jardim do Lago de Funchal (Archipel de Madère, Portugal)
Les jardins de Saint-Germain-en-Laye, France

MATÉRIEL
Miroirs, cadres, kaléidoscopes, appareils-photos, carnets et crayons

DÉROULEMENT
Situer d’abord les activités proposées dans l’histoire de la littérature contemporaine. Cette « Petite fabrique de littérature » se fonde sur les travaux de l’OULIPO, acronyme d’« Ouvroir de LIttérature POtentielle ». C’était le projet d’une association internationale de passionnés de littérature fondée en 1960 par l’écrivain Raymond Queneau et le mathématicien François Le Lionnais, à laquelle se sont joints de nombreux artistes comme Italo Calvino ou Georges Pérec.
1 Mettre des mots sur des perceptions
Les apprenants sont invités, par groupes de deux, à explorer le jardin, ses textures, ses couleurs, en s’exprimant spontanément avec les mots qui leur viennent à l’esprit.
Différents outils sont proposés :

- Le cadre

JPEG - 131.4 ko
JPEG - 138 ko

Explorer le jardin en cadrant, pour mieux les percevoir, différents détails de texture, de couleurs, de matières, en s’exprimant spontanément sur ses perceptions, par des mots à relever. Créer ainsi une "palette verbale" à partir de l’exploration du jardin.

- Le miroir

JPEG - 156.2 ko
JPEG - 147.2 ko
JPEG - 211 ko

Enrichir cette "palette verbale" à travers l’utilisation d’un nouvel outil de cadrage qui fait apparaître des reflets de détails. Photographier ces détails permet d’introduire de nouvelles manipulations, pour mieux capter les images. Ces manipulations par deux sont de nouvelles situations de dialogues et d’échanges verbaux.

- Le kaléidoscope

JPEG
JPEG - 237.5 ko
JPEG

Cet outil permet de transformer les détails observés en les répétant, comme les motifs d’un tissu. Ces détails apparaissent différemment selon les manipulations (en tournant le kaléidoscope, en marchant avec lui…). Le kaléidoscope, particulièrement ludique, permet d’enrichir encore la "palette verbale" du jardin, d’autant plus qu’ il est possible de capter les images produites et de les conserver, par la photographie ou le film.

2 Communiquer autour de la "palette verbale du jardin". Mettre en voix les mots choisis
Les élèves sont invités à un lecture éventuellement théâtralisée de leurs mots, dans un espace choisi du jardin. L’appropriation du jardin passe ainsi par le langage verbal et gestuel.

JPEG - 170.8 ko
JPEG - 151.1 ko

Les images réalisées et les mots utilisés permettent de prendre conscience de la « palette de couleurs » pour « dire » le jardin, à partir de la profusion, la variété et l’éclat des couleurs des plantes. Ce lexique s’enrichit au fil des lectures de textes littéraires, poétiques et scientifiques, par exemple en relevant le nom des plantes observées dans le jardin.

PROLONGEMENTS
Avec des élèves des écoles maternelles et primaires dans le Jardin éphémère élaboré au Jardin des Arts à Saint-Germain-en-Laye, FR, par l’association Paysage et patrimoine sans frontière, avec le concours des jeunes de la Mission locale et du Lycée Agricole et de la ville.
- Réutiliser, par écrit, cette « palette verbale du jardin », en respectant les règles orthographiques
- Constituer un Carnet de jardin personnel tout au long de l’année, à partir de ces textes, dessins et photographies
- Dessiner au jardin son " détail préféré" avec des pastels
- Restituer la texture, la transparence du végétal par la peinture et le collage.
La boite de craies ou crayons de couleurs permet d’affiner les perceptions. Les élèves sont invités à rapprocher les teintes de la boîte et les éléments observés dans le jardin, en utilisant les noms de couleurs qu’ils connaissent et ceux qu’ils découvrent sur la boite de couleurs.
Voir l’expérimentation de cette fiche à l’école maternelle Alsace, Saint-Germain-en-Laye

JPEG JPEG JPEG
JPEG JPEG JPEG
JPEG JPEG JPEG

Voir le texte collectif élaboré à l’école maternelle Giraud Teulon, Saint-Germain-en-Laye, dans la classe de Moyenne Section de Sylvaine Bourrat

L’ensemble ds carnets feront l’objet d’une exposition à l’espace Véra et au Théâtre Alexandre Dumas, Saint-Germain-en-Laye, en juin 2019.

EVALUATION

Elle se mesure à la capacité de l’élève à
- Maîtriser sa langue maternelle orale et écrite : restituer oralement et par écrit le champ lexical connu relatif au jardin, l’enrichir pour construire les textes d’un "carnet de jardin"en respectant les règles orthographiques
- Développer ses compétences sociales : dialoguer avec les autres, communiquer son inventaire personnel du jardin
- Développer sa sensibilité et son expression culturelle  : construire son "inventaire personnel du jardin" en mots et en photos, le réutiliser, devenir amateur de textes, de peintures réalisées dans un jardin, source d’inspiration pour de nombreux auteurs et artistes.


Auteur : Aline Rutily Association Paysage et Patrimoine Sans Frontière, Saint-Germain-en-Laye, France

Commentaires
    Il n'y a pas de commentaires.

Modération du forum

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)