Pays partenaires :

accueil site > Fiches pédagogiques > Fiches pédagogiques > Ecole primaire > Déjeuner au Hameau de la Reine Marie-Antoinette

Déjeuner au Hameau de la Reine Marie-Antoinette
dimanche 22 juin 2008
Version imprimable de cet article Version imprimable

JPEG

PROJET

Articuler histoire et sciences de la vie et de la terre à partir de la visite de la ferme pédagogique du Hameau de la Reine au Petit Trianon de Versailles

OBJECTIFS

Construire une représentation rationnelle de la matière et du vivant par l’observation, l’expérimentation directe, conçue et réalisée par les élèves

COMPÉTENCES

- Observer, identifier et décrire quelques caractéristiques de la vie animale.
- Déterminer et classer quelques animaux en fonction de critères morphologiques.
- Avoir compris et retenu les différentes caractéristiques des cinq sens.
- Imaginer et réaliser un dispositif expérimental susceptible de répondre aux questions que l’on se pose en s’appuyant sur des observations.

MATÉRIEL

- Récipients divers (pots, casseroles …)
- Produits laitiers (fromage blanc, yaourts, « faisselle » (fromage blanc à égoutter …).
- Sel.
- Réfrigérateur ;
- Eau chaude, eau fraîche.

Œuvre liée

Les jardins de Versailles

Déroulement de la séquence

Préalable : Visiter la ferme pédagogique du Hameau de la Reine au Petit Trianon. Depuis sa création, en 1784, à la demande de la Reine, on y produit des œufs, du beurre, de la crème, du fromage qui étaient consommés, à cette époque, par la famille royale.

JPEG

1) Classer les animaux
Reconnaître les différentes volailles qui peuplent la basse-cour. Recomposer les familles : poules – coq, oies-jars, canards …. Déduire le concept de mammifère.
Avec les plus petits, noter les similitudes entre chien, chat, cochon, vache, mouton et homme.
Faire émerger les compositions familiales, la présence de mamelles chez les femelles et la « nourriture au lait » des petits.
Insister sur l’importance du lait, nourriture unique des nourrissons et de sa place prépondérante dans la croissance des jeunes enfants.
Avec les plus grands, classer les animaux selon leurs régimes alimentaires.

2) Solliciter les cinq sens.
Collecter différents types de produits laitiers connus (lait, yaourt, crème, fromage, beurre, …). Goûter différents laits : crus, pasteurisés, stérilisés, concentrés, écrémés, entiers, … de vache, de chèvre, de brebis. Mettre en exergue les différentes saveurs en utilisant nos différents sens.
- La vue : la couleur varie du blanc à l’ivoire, on peut remarquer la présence de reflets, de transparence, d’opacité, d’adhérence plus ou moins importante au verre.
- L’odorat : différencier les odeurs végétales, animales, les arômes discrets ou puissants.
- Le goût : l’impression de moelleux, de fluidité.

3) Découvrir les étapes de la transformation du lait
Reconstituer les étapes de la fabrication de différents produits laitiers, en rédigeant collectivement des « recettes » :
- Pour faire des yaourts : mélanger un yaourt ferme dans 1 litre de lait tiède. Répartir le mélange dans des petits pots que l’on placera dans une casserole. Verser de l’eau chaude entre les pots jusqu’à 2 cm de leurs bords. Le lait devient acide et il s’épaissit. En 4 heures, le yaourt est « pris ». Il faut alors le mettre au froid pour qu’il se conserve jusqu’à 3 semaines.
- Pour faire du fromage : faire cailler du lait avec du ferment ou de la présure (comme pour les yaourts). Légèrement égoutté dans un moule et mis au frais, le caillé donnera du fromage blanc ou frais. Égoutter davantage en pressant le « caillé » ; la pâte du fromage devient de plus en plus sèche. Démouler et saler ce caillé fade. Affiner au frais (ou dans une cave) durant huit jours au moins pour que le fromage commence à "prendre du goût".
- Pour faire du beurre : recueillir la crème du lait cru qui a reposé, ou pour plus de rapidité, de la crème fraîche épaisse gardée une journée à température ambiante. Déposer une cuillerée de crème dans un petit flacon fermé et le secouer vivement jusqu’à entendre "floc floc" et voir apparaître de l’eau (le babeurre) et des grains jaunes. Le beurre se forme par l’agglomération de la matière grasse. Mettre dans une passoire, égoutter puis placer le "beurre" dans un bol et le "rincer" en le malaxant dans de l’eau fraîche jusqu’à ce qu’elle soit limpide.
Remarque : ces recettes ne doivent pas donner lieu à des produits à déguster, car les micro-organismes et les conditions d’hygiène ne sont pas contrôlés. Inviter à déguster des produits contrôlés.

PROLONGEMENTS

- Solliciter le goût en testant d’autres produits.
- Élaborer des grilles de dégustation.

ÉVALUATION

Elle portera sur la capacité de l’élève à :
- Élaborer diverses classifications.
- Élaborer des schémas, des textes retraçant la fabrication des produits laitiers.


Jacqueline Salaün Conseillère pédagogique en Éducation Physique et Sportive Versailles Yvelines France

Commentaires
    Il n'y a pas de commentaires.

Modération du forum

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)