Pays partenaires :

accueil site > Fiches pédagogiques > Fiches pédagogiques > Ecole primaire > Le potager du Roi au XVIIeme siècle

Le potager du Roi au XVIIeme siècle
lundi 7 juillet 2008
Version imprimable de cet article Version imprimable

JPEG PROJET

Élaborer des outils de lecture historique du Potager du Roi.

OBJECTIFS

- Trier et organiser les informations recueillies lors de la visite du Potager du Roy par les enfants.
- Rappeler les enjeux imposés et les techniques mises en œuvre par Jean Baptiste de la Quintynie.
- Reconstituer le plan en coupe du potager.

COMPÉTENCES

Savoir sélectionner des informations utiles et les organiser logiquement. Savoir utiliser un vocabulaire précis. Savoir repérer les éléments significatifs d’une situation

MATÉRIEL

- le plan du potager du Roi,
- des crayons de couleurs,
- des textes imprimés (construction du potager, techniques de culture, préférences culinaires du roi)

DÉROULEMENT

Préalable : visiter le Potager du Roy à Versailles avec un guide de l’École nationale du paysage, en rapporter des notes, des photographies, le plan distribué aux classes.
Définir un jardin potager :
C’est un jardin où l’on cultive des fruits et des légumes pour la consommation familiale.
Si le jardin ne comporte que des fruits, on l’appelle un verger.
Mettre en commun et classer les informations rapportées du potager, concernant

  • la construction du potager
  • la vie de Jean-Baptiste de la Quintynie,
  • les techniques de culture : observer la taille des arbres (taille en espaliers ou en gobelets). Rappeler l’historique des cultures sous abri et de l’évolution des serres.( techniques utilisées par la Quintynie à Versailles). Rappeler les définitions de « culture à contre-saison », « engrais », « fumier ».
  • les préférences culinaires du Roi : fraises, figues, petits pois, asperges, artichauts.

JPEG

Jusqu’à 4000 figues par jour sont servies à la table du Roi ; on a des figues de juin à octobre (la saison débute normalement en août). Louis XIV ne mange que ce qui pousse au-dessus du sol (le reste n’est pas digne de lui).Les pommes de terre sont considérées, à cette époque, comme des curiosités botaniques. Le Roi n’en mangerait pas, puisqu’elles poussent au dessous du sol.

Travailler avec le plan du potager : essayer de se repérer et de reconnaître des endroits observés ou traversés : haies d’arbres destinées à protéger les légumes du vent et du froid ; bassin central destiné à irriguer les cultures.

Elaborer un plan en coupe du potager :

  • rendre compte de l’existence des terrasses, des murs enduits de chaux, de la disposition des arbres par rapport aux légumes.
  • rédiger quelques lignes d’explications.

ÉVALUATION JPEG

Elle portera sur la capacité de l’élève à
- réutiliser le vocabulaire
- reconstituer les éléments essentiels de la visite
- resituer les lieux traversés sur le plan


Muriel Doubre, Ecole Gérard Philippe, Plaisir (Yvelines) France

Commentaires
    Il n'y a pas de commentaires.

Modération du forum

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)