Pays partenaires :

accueil site > Partenariats Erasmus+ > Jardin sans frontière : une école pour développer les compétences -clés en (...) > Impact local du projet pédagogique > Paroles d’enseignants participant localement au projet > À l’École maternelle Charles Bouvard, Fourqueux, Yvelines

À l’École maternelle Charles Bouvard, Fourqueux, Yvelines
jeudi 18 juillet 2019
Version imprimable de cet article Version imprimable

Les activités de découverte du jardin ont été centrées sur l’exploration sensorielle et la capacité à s’exprimer.

Elles ont permis de libérer la parole, de développer chez les élèves, dès le plus jeune âge, la confiance en eux nécessaire et de se motiver, pour

- Explorer le monde Les élèves ont pu appréhender le jardin sous différents angles grâce aux outils proposés : cadres, miroirs, kaléidoscopes, pastels.

- Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques
Lors de la séance de pratique de l’art postal, les enfants sont partis de leur propre palette réalisée lors de la séance de découverte au Jardin. Ils ont été conduits à choisir leurs outils, leur medium (peinture, craie, découpage de photos réalisées en première séance, collage). Ils ont donc été amenés à créer chacun une enveloppe originale, support nouveau pour eux, une situation favorable pour libérer la parole, motiver l’écriture de quelques mots.
L’exposition des carnets et des créations d’art postal, la séance de remise de prix ont permis aux enfants de contempler les créations d’autres classes, d’assister à la performance chorégraphiée d’une classe de CP (à laquelle nous avons participé en prêtant nos tissages).

-  Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions : « Des outils pour libérer la parole » Cette séance a favorisé la curiosité des élèves. Les outils de découverte ont libéré leur parole, développé leur capacité à émettre des préférences pour cadrer, viser, refléter. Ils ont pu mettre des mots sur des sensations, échanger avec les autres.

- Nous avons continué à travailler après les ateliers Nous avons abordé la notion de déplacement dans l’espace en retraçant le trajet du courrier que nous avons posté.
Enfin, nous avons pu utiliser en classe les matériaux du prix gagné (peinture acrylique et craie).

- En conclusion La collaboration avec l’association Paysage et patrimoine sans frontière nous a permis de faire évoluer nos capacités professionnelles à développer les compétences-clés de nos élèves de Grande Section.

Une sorte de « réseau » s’est constitué entre enseignants travaillant au même projet, à partir de stratégies pédagogiques et d’outils pour lesquels nous avons travaillé ensemble et dont la mise en ligne sur le site de l’association va permettre aux autres enseignants de faire évoluer les compétences-clés de leurs élèves, en particulier de ceux qui sont en échec scolaire.

Le fait de travailler avec les autres enseignants à partir d’un même jardin « sans frontière » entre nos différentes publics nous a permis de comprendre ce champ culturel comme un vecteur pour l’inclusion sociale et la lutte contre l’échec scolaire.

Jocelyne Rolley et Nathalie Triomphe, Professeurs des Écoles, Classes de Grande Section, École maternelle Charles Bouvard, Fourqueux, Yvelines, France

Commentaires
    Il n'y a pas de commentaires.

Modération du forum

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)